La sécheresse estivale va renchérir durablement les coûts de production de la viande bovine en France. Aux États-Unis on a congelé et stocké beaucoup de viande bovine ces derniers mois et le pays veut exporter à tout prix. Avec l’accord de la France et des pays membres de l’Union, la Commission européenne tente de finaliser deux accords de libre-échange avec l’Australie et la Nouvelle Zélande. Ils s’ajouteraient à ceux signés entre la Commission et les pays du Mercosur, mais aussi avec le Mexique. Tous comportent des volumes d’exportation de viande bovine en Europe sans droits de douane. De quoi déstabiliser le marché en Europe et surtout en France. [Lire la suite]